Dossier technique du TIGRE hélicoptère HAP : (helicoptère d'appui protection )

Publié le : 20/01/2018 19:04:25
Catégories : Equipement

Destiné à équiper les Armée de Terre française ( 80) , allemande (80) et australienne (22),le TIGRE est un hélicoptère de combat de nouvelle génération adapté à la variété des scénarios d' emplois contemporains. Si ses missions , en appui direct des forces ou de manière autonome , consistent à traiter , de jour comme de nuit , des objectifs évoluant dans l ' espace aérien proche du sol , les nations qui en ont fait l acquisition ont choisi des équipements différents en fonction de leurs besoins opérationnels .

HAP: (helicoptère d'appui protection ) c'est la version française initiale . Ce qui le différencie de son homologue allemand l ' UHT , réside en deux points :

1) dans la position du système de visée de toit, STRIX, qui se trouve au dessus du cockpit et en avant du rotor principal.

2) dans le choix du système d'armes découlant de la vocation de chaque type ; le HAP dispose d'un canon central avant 30 mm GIAT Industrie monté sur une tourelle PL30 à grand débattement . Cette arme en soi est déjà un point fort de la puissance de feu du HAP (voir détails du CANON GIAT Industrie )
Il dispose en outre de roquettes de 68 mm en deux types de paniers 12 en bout d'ailette et 22 en milieu , arme évolutive destinée à terme à recevoir un guidage laser . Enfin le HAP peut recevoir en bout d'ailettes des missiles air-air Mistral, arme éprouvée et équipant déjà les gazelles

HAD: (hélicoptère d'appui destruction ) variante du précédent , il s'en distingue par une motorisation d'une puissance majorée de 14 % des deux turbines MTR 390 de 1300 chacune pour le HAP. C'est en raison de son utilisation dans des contrées au climat chaud et sec ( donc avec un air moins porteur )que L'Espagne avait réclamé ces caractéristiques spécifiques qui ont été reprises dans le profil final du type français.Ajoutons en outre que l 'appareil utilisera optionnellement un filtre à poussières dont la drnière évolution signe une perte de puissance d'environ 2%
L'autre différence conserne l'armement : si le canon reste identique au HAP , les roquettes sont en paniers de 7 et 19 et de calibre 70 mm et non de 68 mm comme décrit sur le HAP. Pour ce qui concerne le missile AIR-SOL de destruction, on s'oriente pour la France sur le HELLFIRE II de Lockheed Martin dont les essais tirés du ARH TIGER dans le désert de WOOMERA en septembre 2005 ont fait merveille. L'Espagne , elle , a fait choix du SPIKE . Les premiers appareils livrés à l ' Espagne l'ont été au standard HAP français , afin de former au plus vite les équipages espagnols reçus en invités à l' EFA et dont les pilotes sont formés par les instructeurs d' Eurocopter. A terme , lorsque les HAD auront été livrés en nomlbre suffisant , ces premiers appareils seront retrofités au standard HAD espagnol.

Les premiers appareils livrés à l ' Espagne sont transitoirement identiques à la version HAP "française". Ces premiers appareils n 'autorisent que des extrapolations de l aspect final du HAD espagnol; le filtre à poussières si cette évolution est fixée pourra donner l apparence qu'a le modèle HAD dans le tableau récapitulatif figurant en haut de la page

Les différences finales ( puisque ces premiers appareils seront retrofités en fin de programme ) concernent les deux turbines MTR 390 dont la puissance sera majorée de 14 % et l ' armement puisque des missiles air sol SPIKE devraient l 'équiper en plus des roquettes de 70 mm en lieu et place des 68 mm actuels.

Casque TOPOWL de THALES:

Il se compose de deux parties :
une partie strictement personnelle et adaptée au crâne du pilote dont on aura enregistré la forme par un balayage laser. La coque externe a été modifié pour rendre le volume interne compatible avec 98% des variations anatomiques des formes craniennes ...
une partie électronique qui s'emboite sur la forme externe constante du casque anatomique. Cette partie est interchangeable d'un pilote à l'autre . Elle comporte un écran sur lequel se projette A RETRO l'essentiel des informations nécessaires à l 'accomplissement de sa mission. L'utilisateur a accès aux différentes formes de visée , optique, video , thermique et il peut "capturer" une cible avec son regard dont l 'orientation est analysée en permanence par des caméras . L'officier tireur peut en outre basculer sa vision vers le casque du pilote qui s' adaptera d'autant plus vite aux conditions nécessaires à la réussite du tir . Un écran fumé anti laser complète l'équipement et évite l 'éblouissement lors de tirs guidés
.

FABRICATION ET ASSEMBLAGE

En ce qui concerne les appareils allemands et français ,la finition se fait dans les unités de production de DONAUWÖRTH et de MARIGNANE après que les modules équipés qui les constituent et qui sont pour moitié fabriqués en France et en Allemagne soient assemblés sur les deux sites déjà nommés .
Lorsque l 'Australie a passé commande de 22 ARH , le personnel d'Australian Aerospace , basé à Brisbane , a été formé pour effectuer un assemblage spécifique de ces appareils . Les modules arrivent d'Allemagne et de France , vides . Ils sont équipés sur place et ce grâce au fait que les modules sont livrés sans plancher.Les planchers sont fabriqués directement par Australian Aerospace qui devient ainsi partenaire industriel du programme .
Un accord du même type est venu compléter la signature de commande de l'Espagne .La fabrication d'une grande partie de la queue sera désormais confiée à l'usine espagnole d'Albacete
.

STRUCTURE ET CONSTITUANTS

Certaines caractéristiques ont déjà fait la preuve de leur efficacité .
Le train d'atterrissage à fort débattement limite énormément le risque de crash lors d' atterrissages" brutaux" . La structure générale de la cellule en carbone kevlar en forme de nid d'abeille admet des déformation importantes sans rupture et absorbe ainsi en cas de choc une bonne part de l ' énergie cinétique.Un accident en vol de nuit en 1998 ,non imputable à l'appareil, a apporté la démontration flagrante de la justesse de vue des concepteurs . L'appareil s'est crashé à une vitesse de contact perpendiculaire au sol estimée à 100km/h . La structure n'eut pas à souffrir du choc mais d'un court circuit qui déclencha un incendie mais surtout les occupants furent indemnes ...!

Exposé au BOURGET 2009 , l'armement interchangeable des ailettes grâce à l ' adaptabilité des pods du TIGRE , permettrait de passer d' une configuration de type HAD Français possible ( roquettes spécifiques de 68 mm et HELLFIRE II air - sol ) à une configuration de type HAP ( Missiles MISTRAL air-air, ici posés au sol , associés aux mêmes roquettes de 68MM ). Pour être opérationnel indifféremment et alternativement dans ces deux versions , le système de visée laser du TIGRE et toute la gestion électronique de ses viseurs ( symbologie spécifique intégrée pour chaque type de missile ) devraient avoir reçu préalablement les programmes d'exploitation de ces armes . Cette adaptabilité des pods , démontre à tout le moins que le TIGRE a été conçu pour accepter des systèmes d'armes multiples et à pouvoir s'adapter ainsi au cours de sa " carrière" en unités de combat à toute la variété des missions comme aux mutations des systèmes d' armes les plus sophistiqués.

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)